Chaire e-BioMed

A la croisée de la médecine, des sciences de l’ingénieur et des sciences humaines et sociales, la chaire thématique e-BioMed contribuera à placer Sorbonne Universités à la pointe de l’innovation dans le domaine très prometteur de l’e-santé.

Contexte

Bracelets et montres connectés pour mesurer la qualité de son sommeil, sa tension ou son activité physique (distances parcourues, calories dépensées, pouls, etc.), balances connectées pour surveiller son indice de masse corporelle... L'Internet des objets trouve un nombre croissant d'applications dans la santé. Pour l'instant, ces outils sont avant tout dédiés à l'hygiène de vie et au bien-être. La plupart ne répondent d'ailleurs pas aux normes régissant les dispositifs médicaux. Mais le progrès des technologies d'information et de communication ouvre aussi de nouveaux horizons pour la télémédecine.

De la télé-expertise délivrée par le spécialiste d'un CHU auprès d'un hôpital local au télédiagnostic à domicile, en passant par la télésurveillance médicale des personnes dépendantes sur leur lieu de vie, les applications potentielles sont multiples. Elles constituent une réponse clé face aux grands défis sociétaux que sont le vieillissement de la population, la hausse constante du nombre de personnes souffrant de maladies chroniques et de polypathologies, le poids croissant des dépenses de santé et la multiplication des déserts médicaux. Grâce à la télémédecine, il est en effet possible d'améliorer la prévention, la qualité des soins et leur accessibilité pour tous, mais aussi la qualité de vie des patients, tout en maîtrisant mieux le coût du système de santé, notamment grâce à la réduction des hospitalisations.

Axes de recherche

Lancée en septembre 2014, la chaire e-BioMed vise à développer des outils connectés novateurs, principalement dédiés à la prise en charge médicale des patients à domicile, en portant au moins un ou deux projets au stade du transfert technologique d'ici à fin 2016.

Ses travaux ciblent trois thématiques :

  • Le grand age pour favoriser leur maintien à domicile ou améliorer et personnaliser leur prise en charge lorsqu'elles vivent en institution.
  • Le suivi des grossesses à risque de naissance prematurée, dont le nombre va croissant (environ 60 000 par an en France).
  • Le suivi médical à distance des maladies chroniques et des polypathologies qui y sont liées : en particulier le diabète (trois millions de personnes en France) et les conséquences des AVC (un toutes les quatre minutes).

Les principales thèmes étudiés sont :

  • Détection de situations de détresse en utilisant l'environnement sonore
  • Géolocalisation et détection de chute en utilisant des ondes radios
  • Rééducation fonctionnelle à domicile
  • Rééducation de la déglutition
  • Stadification du sommeil
  • Interface homme/robot/maison intelligente

Contact

Responsable de la chaire eBioMed
Dan Istrate
Tél : 03 44 23 45 06 | Contacter par mail

Pour aller plus loin